Titre

Liste des articles :




Retrospective 2012

Petit retour sur l'activité du Groupe de Chasse au cours de cette année 2012, chargée en activités et en émotions (lire l'article).

La liaison 16

Les Mirage 2000-5 sont maintenant équipé d'un nouvel outil avionique, la liaison 16. Un pilote de l'unité résume pour vous l'intérêt de cet ajout récent (lire l'article).

Le Groupe de Chasse parraine l'EPA !

La dernière promotion de l'Ecole des Pupilles de l'Air a été parrainée par le Groupe en 2012 (lire l'article).

Retrospective 2012


L'année qui vient de se terminer a été particulièrement riche en événements pour le Groupe. Une petite rétrospective s'impose...

Le mois de février a vu se dérouler la traditionnelle campagne de tir canon air-air sur la base aérienne de Solenzara en Corse. Malgré des conditions météorologiques difficiles, les plus jeunes pilotes de l'unité ont pu décrocher leur qualification de tireur, indispensable pour pouvoir devenir ensuite pilote de combat opérationnel et assurer les missions de police du ciel. Ce fut également l'occasion de parfaire l'entraînement au combat à vue dans des conditions particulièrement réalistes, grâce à des configurations légères et à l'utilisation de leurres infrarouges, dans des zones d'exercice proches de la base et au-dessus de l'eau.

  • Alignement de Mirage 2000-5 sur le tarmac à Solenzara (photo : M. Gigliotta - Armée de l'Air)
  • Des armuriers préparent les bandes d'obus d'exercice pour le tir sur cible tractée (photo : M. Gigliotta - Armée de l'Air)
  • Un Mirage 2000-5 en configuration légère (un seul bidon) se prépare à quitter le parking (photo : GC Cigognes)

Un petit mois de répit et c'est reparti avec l'exercice Epervier 2012 sur la base aérienne de Payerne en Suisse. Le Groupe entretient des relations privilégiées avec les escadrilles de F-18 de l'armée helvétique et cet exercice annuel, qui se déroule alternativement en France ou en Suisse, est une occasion unique de partager nos connaissances et nos savoirs-faire. Cette année, ce sont les Cigognes qui se sont rendues dans les Alpes, accompagnées d'un Transall de l'escadron Anjou d'Evreux. Les missions furent diverses et variées : protection de zone, escorte en territoire ennemi, ravitaillement en vol avec le Transall, combat à vue... Les entraînements furent effectués en patrouille constituée (Mirage 2000 contre F-18) ou en MFFO ("Mixed Force Fighter Operation", soit des patrouilles mixtes Mirage 2000 / F-18) avec, ponctuellement, le renfort de F-5. Cet exercice accessible aux jeunes pilotes leur a permis de réaliser, pour la première fois, des missions complexes face à des chasseurs que l'on ne rencontre que très rarement en France. L'intérêt vient également des zones de combat situées au-dessus des Alpes qui changent radicalement du quotidien du pilote français s'entraînant en zones de plaines. Selon les conditions météorologiques, il n'est en effet pas rare de poursuivre un engagement à vue sous la cime des montagnes, sensations garanties !!!

  • Les acteurs d'Epervier au ravitaillement sur un Transall (Photo : Schweizer Luftwaffe)

De retour en France, le Groupe de chasse a poursuivi ses missions d'entraînement au-dessus du territoire national pour se préparer à la principale échéance de 2012 : l'exercice Mapple Flag sur la base de Cold Lake au Canada. Réservé à des pilotes qualifiés, les objectifs étaient multiples : démontrer nos capacités à se déployer et à effectuer des missions sur une longue période à plusieurs milliers de kilomètres de notre base, opérer dans un cadre multinational complexe suivant un scénario inspiré des conflits récents, enrichir et développer le savoir-faire tactique des leaders de mission et démontrer notre savoir-faire dans la mission de défense aérienne. La richesse de cet exercice fut incontestable. Les zones de travail sont sans commune mesure avec celles que l'on peut rencontrer en Europe grâce à la possibilité d'évoluer sans restrictions d'altitude et de vitesse sur un très vaste territoire. Les intervenants furent variés avec la participation des forces aériennes américaines, canadiennes, anglaises, singapouriennes et françaises. Les moyens mis en œuvre furent également colossaux avec la participation de plusieurs ravitailleurs, avions radars, avions de transport et systèmes de défense sol-air permettant de simuler avec réalisme la guerre aérienne moderne. Les enseignements tirés ont été nombreux et ont permis de faire évoluer nos tactiques et nos compétences pour rester toujours à la pointe de notre mission de prédilection.

  • Ravitaillement auprès d'un CC-150 Polaris de la RCAF (photo : GC Cigognes)
  • En compagnie de deux acteurs de Maple, un F-18 canadien et des Alphajets privés (photo : C. Amboise - Armée de l'Air)
  • Vu de l'intérieur, au break à Cold Lake avec un F/A-18 de l'US Navy (photo : GC Cigognes)

Une fois les avions revenus en Haute-Saône, c'est un tout autre défi auquel l'escadron a du se préparer : la commémoration du centenaire de l'escadrille SPA 3. Celle-ci s'est déroulée le 28 septembre 2012 sur la base aérienne 116. La journée a commencé par une cérémonie commémorative avec la présence de nombreux anciens de l'unité et l'inauguration d'une stèle marquant ainsi symboliquement notre intégration sur la base de Luxeuil. Pour l'occasion, un Mirage 2000-5 avait reçu une livrée spéciale.
L'après-midi s'est poursuivie par une démonstration aérienne du Rafale, d'un F-18 suisse, de l'EVAA et de la Patrouille de France qui nous a fait l'honneur de sa présence. Une présentation statique retraçant l'histoire du Groupe, avec notamment un Blériot XI, tout premier avion de l'escadrille en 1911, s'est déroulée en parallèle. La journée s'est achevée par un dîner de gala dans un hangar spécialement décoré. L'ensemble du personnel a travaillé d'arrache pied pour organiser cette journée qui restera longtemps gravée dans la mémoire de l'unité.

  • Le Blériot XI en statique (photo : Gc Cigognes)
  • L'avion du centenaire (photo : A. Jeuland - Armée de l'Air)
  • L'avion du centenaire (photo : A. Jeuland - Armée de l'Air)
  • L'avion du centenaire (photo : A. Jeuland - Armée de l'Air)

Mais l'année 2012, c'est avant tout la disparition d'une Cigogne. Le 3 octobre 2012, le lieutenant-colonel Tung Yi Wang s'est envolé pour une dernière fois, laissant derrière lui sa femme et sa fille de 6 mois. Notre pilote d'échange taïwanais était connu et respecté de tous.
Thierry ta passion et ta bonne humeur permanente nous manquent. Nous pensons chaque jour à toi qui veille sur nous là haut au paradis des pilotes. Cet article t'es dédié.

  • Tung Yi Wang, 1975-2012 (photo : GC Cigognes)